Nuage 40

En 1997, elle explore l’écriture et le dessin automatiques qu’elle pratique jusqu’à ce que les mots lui montent à la tête en une voix logée au dessus de sa propre conscience écartelée. Frappée d’anathème, la douleur monte, s’accentue et son âme est perdue.

Elle est internée en urgence dans un hôpital psychiatrique. Elle en sort ne pouvant plus écrire, renonce aux traitements médicamenteux et entame un long parcours de renaissance.

Elle récite intérieurement deux mantras trouvés dans un livre sur la spiritualité indienne jusqu’à ce que son esprit se nettoie. Travail psychanalytique, prises de conscience, recherches, expérimentations et pratiques spirituelles et physiques lui rendent son équilibre mental et son autonomie.