Mosko

En 1989, Gérard Laux commence à peindre des animaux de la savane signés Mosko dans le quartier assez délabré de la Moskowa, au nord du 18e arrondissement. Il est rejoint l’année suivante par Michel Allemand et ils commencent alors à investir la rue à l’aide de pochoirs sous le nom de Mosko et associés, avec pour seule et humble ambition d’être des militants du quotidien et des “embellisseurs du cadre de vie”. Les associés ce sont leurs amis, ceux qui les aident. En 2004 c’est la première transposition des animaux de la rue à la galerie, à l’occasion de la sortie du livre Peignez la girafe. Girafes, zèbres, félins sont peints sur bois, palissades et autres supports de récupération, et accèdent ainsi à une tout autre réalité. Début 2015, Gérard Laux retrouve sa signature originelle, MOSKO. Une année de mutation marquée par une nouvelle approche technique, l’utilisation de la peinture acrylique et la pratique du pinceau. Avec une participation remarquée à la Tour Paris 13, Gérard Laux s’inscrit à la fois dans une démarche de continuité et de renaissance. À 60 ans, il n’en est encore qu’à ses débuts !